Covid 19 et mesures gouvernementales intéressant le secteur de l’immobilier

Actualités juridiques Drouineau 1927

Covid 19 et mesures gouvernementales intéressant le secteur de l’immobilier

Autres actualités

Pouvoirs de police administrative et érosion côtière 

Pouvoirs de police administrative et érosion côtière : Face au recul du trait de côte, qui touche 20% des côtes françaises selon le CEREMA, les maires sont en première ligne. Se pose la question de...

Parc éolien et écologie : la nécessité d’un intérêt public majeur

Parc éolien et écologie : la nécessité d’un intérêt public majeur L’éolien oui, mais pas quoiqu’il en coûte sur le plan écologique. Dans un arrêt du 18 avril 2024 n°471141 commune de Tardère et autres,...

La loi « handicap » : est-il possible d’y déroger ?

Point sur la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, dite loi « handicap » : est-il possible d’y déroger ? La loi n°2005-105 du...

Du nouveau en matière d’agrivoltaïsme !

Décret n°2024-318 du 8 avril 2024 relatif au développement de l’agrivoltaïsme et aux conditions d’implantation des installations photovoltaïques sur des terrains agricoles, naturels ou forestiers : enfin du nouveau en matière d’agrivoltaïsme ! L’agrivoltaïsme est un système...

Loi Littoral : les foodtrucks en espace remarquable

Les dispositions de la Loi Littoral souffrent de quelques imprécisions qui nécessitent un travail d’interprétation. La question de la présence de foodtrucks en bord de plage, en espace remarquable, en fait partie. Les communes sont...

Préjudice corporel : le principe de réparation intégrale

Le principe de réparation intégrale en droit du préjudice corporel Il résulte des dispositions de l’article 1240 du code civil que « Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par...

Fonction publique : annulation de sanction et indemnisations

Fonction publique : sanction disciplinaire annulée pour un motif de forme et conclusions indemnitaires Lorsqu’une décision de sanction a été annulée par le juge de l’excès de pouvoir pour un motif de légalité externe, l’agent peut...

Le recul du trait de côte

Le recul du trait de côte : la liste des communes littorales menacées s’allonge Dans le contexte d’une juste agitation au sujet de l’érosion côtière, un projet de décret révisant la liste des communes dont la...

Le caractère grave et spécial du préjudice invoqué par le requérant

L’appréciation par le juge administratif du caractère grave et spécial du préjudice invoqué par le requérant : Il est de jurisprudence constante que les riverains des voies publiques ont la qualité de tiers par rapport...

Fonction publique : procédure pour abandon de poste 

Fonction publique et procédure pour abandon de poste : la mise en demeure peut parfaitement inviter l’agent à reprendre son service en débutant par la visite médicale de reprise. Il est de jurisprudence constante qu’une mesure...

En découvrir plus sur le cabinet Drouineau 1927

Toutes les actualités

Covid 19 et mesures gouvernementales intéressant le secteur de l’immobilier

Face à la crise sanitaire que nous traversons, le Gouvernement a rapidement présenté un projet de loi définitivement adopté en urgence par le parlement le 22 mars dernier.
La loi 2020-290 du 23 mars 2020 en son article 4 déclare l’état d’urgence sur l’ensemble du territoire et ce pour une durée de deux mois à compter du 24 mars.
Concernant le secteur de l’immobilier, cette loi habilite le gouvernement à prendre diverses mesures :

La trêve hivernale prolongée

Le 12 mars 2020, Emmanuel Macron a annoncé la prolongation de deux mois de la trêve hivernale. Cette information a été confirmée par le Ministère de la cohésion des territoires. Ainsi, les expulsions locatives sont interdites jusqu’au 31 mai 2020.

Assemblées générales et syndics de copropriété

Les mesures de confinement rendent impossible la tenue des assemblées générales de copropriétaires. Le 18 mars 2020, le cabinet de Julien Denormandie, Ministre auprès de la Ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales, chargé de la ville et du logement, a annoncé que « les contrats des syndics qui devaient arriver à terme, […] continuent jusqu’à ce qu’ils puissent tenir une prochaine assemblée générale ». L’idée étant de maintenir un fonctionnement jusqu’à ce que des décisions entre copropriétaires puissent être prises. Le texte de la loi d’urgence économique confirme cette information et apporte une autre précision : toutes les assemblées générales non tenues à compter du 10 mars 2020 seront reportables au plus tard jusqu’au 31 décembre 2020. Ces informations sont rassurantes et apportent un cadre juridique à cette situation exceptionnelle.

Loyers des locaux commerciaux

Le Gouvernement est également habilité à prendre, par ordonnance, des mesures permettant « de reporter intégralement ou d’étaler le paiement des loyers (…) afférents aux locaux professionnels et commerciaux » de certaines entreprises « dont l’activité est affectée par la propagation de l’épidémie ». Ces mesures d’urgence viennent prévenir les difficultés de gestion immédiate des divers acteurs du secteur immobilier mais qu’en sera-t-il de l’impact de cette crise sur les transactions immobilières ?

Notre Cabinet se tient à votre disposition pour vous conseiller sur l’ensemble de ces interrogations.

Ludivine Trouvé
DROUINEAU 1927