La simplification de la procédure d’appel en matière civile

Actualités juridiques Drouineau 1927

La simplification de la procédure d’appel en matière civile

Autres actualités

La gestion patrimoniale des collectivités

La gestion patrimoniale des collectivités : des marchés publics d’avocats passés de gré à gré. Les collectivités territoriales doivent gérer leur patrimoine de manière extrêmement approfondie désormais. C’est ainsi que la gestion du patrimoine, et...

Déontologie des médecins : doutes sur les prescriptions

Déontologie des médecins : en cas de doutes sur des prescriptions, il appartient au médecin généraliste de se rapprocher du primo prescripteur ou d’un autre spécialiste L’article R. 4127-8 du code de la santé publique dispose...

Caution subrogée : pas d’utilisation de la clause de déchéance du terme

Absence de transmission de la faculté de prononcer la déchéance du terme à la caution subrogée dans les droits de la banque : limite à l’effet translatif de la subrogation légale Cass. 1re civ., 4...

Non-respect de la loi « Littoral » : la facture est salée

Pour le non-respect de la loi « Littoral », la facture est salée. Une commune de l’Hérault et son Maire viennent d’être condamnés par le tribunal correctionnel de Montpellier à respectivement 1,25 million d’euros (dont 1 million avec sursis)...

Bail d’habitation : Erreur sur la surface et délai pour agir

Dans un bail d’habitation, la surface habitable est une donnée importante qu’il est nécessaire de porter à la connaissance du locataire et d’inscrire au contrat de bail. (Cour de cassation, 3e chambre civile, 8 Février...

Le retrait d’agrément de la profession d’assistant maternel

Précisions sur les motifs pouvant fonder un retrait d’agrément de la profession d’assistant maternel L’article L. 421-3 du code de l’action sociale et des familles, dispose que : « L’agrément nécessaire pour exercer la profession d’assistant maternel...

La stratégie nationale pour la mer et le littoral 2024-2030 est arrivée à bon port

La nouvelle stratégie nationale pour la mer et le littoral (SNML) 2024-2030 vient d’être adoptée par le décret n°2024-530 publié au Journal Officiel ce mardi 11 juin. Elle fixe les grandes orientations de planification de...

L’adaptation des territoires littoraux face à l’érosion côtière

Régime d’adaptation des territoires littoraux à l’érosion côtière : de nouvelles communes embarquent Le décret n°2024-531 du 10 juin 2024 actualise la liste « des communes dont l’action en matière d’urbanisme et la politique d’aménagement doivent être...

Sentier littoral et l’intégration à une association syndicale autorisée

Point sur la notion de sentier littoral et son intégration à une association syndicale autorisée… La France métropolitaine et les territoires ultramarins sont riches de leurs eaux avec environs 20 000 kilomètres de littoral. Le sentier...

Défense contre la mer et propriétaires privés 

Défense contre la mer et propriétaires privés : le recours possible aux Associations Syndicales Autorisées Face au recul du trait de côte, se pose la question de la mobilisation des propriétaires privés dans les opérations de...

En découvrir plus sur le cabinet Drouineau 1927

Droit civil

La simplification de la procédure d’appel en matière civile

Analyse rapide du décret n° 2023-1391 du 29 décembre 2023 portant simplification de la procédure d’appel en matière civile

La Chancellerie a publié en fin d’année 2023 son décret ayant vocation à « simplifier » la procédure d’appel en matière civile.

Quid de l’apport de ce décret ?

Il est, pour la forme, à noter une restructuration de la sous-section 1 de la section I du chapitre Ier du sous-titre Ier du titre VI du livre II du Code de procédure civile relative à la procédure ordinaire avec représentation obligatoire devant la Cour d’Appel.

Cela a pour seul avantage de permettre aux praticiens de dissocier les dispositions relatives à la procédure à bref délai – nouveaux articles 906 et suivants – (circuit court) des dispositions qui relèvent de la procédure avec mise en état (circuit long) – nouveaux articles 907 et suivants.

Ce décret a, en outre, vocation à supprimer les renvois aux dispositions applicables devant la première instance, au Tribunal Judiciaire en énonçant directement les règles dans les dispositions législatives relatives à la procédure d’appel.

Son apport majeur est celui de « l’atténuation » de la rigueur de la procédure d’appel à bref délai.

En effet :

  • Le délai de signification de la déclaration d’appel passe de 10 jours à 20 jours – nouvel article 906-1 – à compter de la réception de l’avis de fixation ;
  • Le délai pour conclure passe de 1 mois à 2 mois – nouvel article 906-2.

Enfin, le nouvel article 915-2 du Code de procédure civile octroi la possibilité de donner aux conclusions de l’appelant un effet dévolutif : l’appelant pourra compléter, retrancher ou rectifier, dans le dispositif de ses premières conclusions, les chefs du jugement critiqués qu’il aura mentionné dans la déclaration d’appel.

Les avocats pourraient-ils laisser des déclarations d’appel vierges ? Cela semble peu envisageable dans la mesure où laisser une déclaration d’appel « vide » est susceptible d’entraîner une nullité pour vice de forme au sens de l’article 114 du Code de procédure civile (voir en ce sens : Cass., 20 décembre 2017, n°17-10.036).

Quoi qu’il en soit, le recours à la déclaration d’appel rectificative reste possible.

Il n’y a rien de nouveau sous le soleil.

  • Ce décret n’entraîne pas d’abrogation ou de réformation du décret Magendie.
  • Une date à retenir : Il entrera en vigueur au 1er septembre 2024 et sera applicable aux instances introduites à compter de cette date.

Analyse rapide du décret du décret n° 2023-1391 du 29 décembre 2023 portant sur la simplification de la procédure d'appel en matière civile
Séphora BAUDIFFIER