Le vélo a le vent en poupe

Actualités juridiques Drouineau 1927

Le vélo a le vent en poupe

Autres actualités

Pouvoirs de police administrative et érosion côtière 

Pouvoirs de police administrative et érosion côtière : Face au recul du trait de côte, qui touche 20% des côtes françaises selon le CEREMA, les maires sont en première ligne. Se pose la question de...

Parc éolien et écologie : la nécessité d’un intérêt public majeur

Parc éolien et écologie : la nécessité d’un intérêt public majeur L’éolien oui, mais pas quoiqu’il en coûte sur le plan écologique. Dans un arrêt du 18 avril 2024 n°471141 commune de Tardère et autres,...

La loi « handicap » : est-il possible d’y déroger ?

Point sur la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, dite loi « handicap » : est-il possible d’y déroger ? La loi n°2005-105 du...

Du nouveau en matière d’agrivoltaïsme !

Décret n°2024-318 du 8 avril 2024 relatif au développement de l’agrivoltaïsme et aux conditions d’implantation des installations photovoltaïques sur des terrains agricoles, naturels ou forestiers : enfin du nouveau en matière d’agrivoltaïsme ! L’agrivoltaïsme est un système...

Loi Littoral : les foodtrucks en espace remarquable

Les dispositions de la Loi Littoral souffrent de quelques imprécisions qui nécessitent un travail d’interprétation. La question de la présence de foodtrucks en bord de plage, en espace remarquable, en fait partie. Les communes sont...

Préjudice corporel : le principe de réparation intégrale

Le principe de réparation intégrale en droit du préjudice corporel Il résulte des dispositions de l’article 1240 du code civil que « Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par...

Fonction publique : annulation de sanction et indemnisations

Fonction publique : sanction disciplinaire annulée pour un motif de forme et conclusions indemnitaires Lorsqu’une décision de sanction a été annulée par le juge de l’excès de pouvoir pour un motif de légalité externe, l’agent peut...

Le recul du trait de côte

Le recul du trait de côte : la liste des communes littorales menacées s’allonge Dans le contexte d’une juste agitation au sujet de l’érosion côtière, un projet de décret révisant la liste des communes dont la...

Le caractère grave et spécial du préjudice invoqué par le requérant

L’appréciation par le juge administratif du caractère grave et spécial du préjudice invoqué par le requérant : Il est de jurisprudence constante que les riverains des voies publiques ont la qualité de tiers par rapport...

Fonction publique : procédure pour abandon de poste 

Fonction publique et procédure pour abandon de poste : la mise en demeure peut parfaitement inviter l’agent à reprendre son service en débutant par la visite médicale de reprise. Il est de jurisprudence constante qu’une mesure...

En découvrir plus sur le cabinet Drouineau 1927

Toutes les actualités

Le vélo a le vent en poupe

Le gouvernement via le Ministère de la Transition écologique vient d’annoncer les 152 projets qui ont été retenus à l’issue d’un appel à projet dénommé « fonds mobilité active – continuité cyclable ». Composante du plan vélo, cet appel à projets a été lancé fin 2018 à destination des territoires désirant s’engager dans les nouvelles mobilités. 111 territoires qui recevront une enveloppe budgétaire de 43,7 millions d’euros ont ainsi été identifiés.

Cette enveloppe budgétaire sera destinée au développement des infrastructures cyclables.
Il est intéressant de relever que ce fonds a été destiné aux collectivités et aux sociétés.
275 dossiers ont été déposés par 170 collectivités ou sociétés.

La volonté du Ministère dans l’attribution des subventions a été d’identifier particulièrement les projets en outre-mer, mais également ceux qui visent à désenclaver des zones rurales isolées ou qui cherchent à dynamiser par le développement des mobilités à vélo des villes ou des quartiers dévitalisés par exemple les territoires intégrés au programme « action cœur de ville » ou les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Dans les statistiques, il est intéressant de regarder la cartographie des lauréats. De toutes tailles, plusieurs collectivités sont évidemment concernées, communes, communauté de communes, départements et une région à savoir la Réunion. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, la météo ou le relief n’ont aucun lien quant au dynamisme des projets vélo, puisque c’est la région Grand Est qui comptabilise le plus grand nombre de projets retenus, devant Auvergne, Rhône-Alpes, Occitanie, Provence-Alpes-Côte-d’Azur. En outre-mer ce sont huit projets qui ont été retenus dont cinq à la Réunion.

Plus généralement, le gouvernement a bâti un plan vélo doté de 350 millions d’euros sur sept ans. Il sera débloqué par enveloppes de 50 millions annuelles afin d’aider les collectivités à financer les infrastructures concernant la continuité des pistes.

Vélos électriques, vélos traditionnels, tous les modes de mobilités douces sont évidemment privilégiés pour mettre les Français en selle !

Thomas DROUINEAU