Les petits aéroports en sursis

Actualités juridiques Drouineau 1927

Les petits aéroports en sursis

Autres actualités

Préjudice corporel : le principe de réparation intégrale

Le principe de réparation intégrale en droit du préjudice corporel Il résulte des dispositions de l’article 1240 du code civil que « Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par...

Fonction publique : annulation de sanction et indemnisations

Fonction publique : sanction disciplinaire annulée pour un motif de forme et conclusions indemnitaires Lorsqu’une décision de sanction a été annulée par le juge de l’excès de pouvoir pour un motif de légalité externe, l’agent peut...

Le recul du trait de côte

Le recul du trait de côte : la liste des communes littorales menacées s’allonge Dans le contexte d’une juste agitation au sujet de l’érosion côtière, un projet de décret révisant la liste des communes dont la...

Le caractère grave et spécial du préjudice invoqué par le requérant

L’appréciation par le juge administratif du caractère grave et spécial du préjudice invoqué par le requérant : Il est de jurisprudence constante que les riverains des voies publiques ont la qualité de tiers par rapport...

Fonction publique : procédure pour abandon de poste 

Fonction publique et procédure pour abandon de poste : la mise en demeure peut parfaitement inviter l’agent à reprendre son service en débutant par la visite médicale de reprise. Il est de jurisprudence constante qu’une mesure...

Le manque de préparation des communes littorales françaises au recul du trait de côte

Le 12 mars, à l’occasion de la publication de son rapport annuel pour l’année 2024, la Cour des comptes a formulé de vives critiques concernant la gestion du recul du trait de côte en France....

Les risques naturels dans l’instruction des autorisations d’urbanisme

La prise en compte impérative des risques naturels dans l’instruction des autorisations d’urbanisme. Tempêtes, incendies, inondations, érosion du littoral : les évènements climatiques de grande ampleur se multiplient et leurs conséquences s’aggravent. Les illustrations du dérèglement...

Les modalités de la gestion quantitative de la ressource en eau 

Instruction du 14 décembre 2023 relative à la mise en œuvre du décret n°2021-795 du 23 juin 2021 et du décret n°2022-1078 du 29 juillet 2022 relatifs à la gestion quantitative de la ressource en...

Urbanisme et prévention des incendies

Urbanisme et prévention des incendies : un projet de décret pris en application de la loi du 10 juillet 2023 complète le régime des « zones de dangers » La loi n°2023-580 du 10 juillet 2023 renforce les...

Arrêté de permis de construire : l’erreur matérielle a t-elle une incidence sur sa portée et sa légalité ?

L’erreur matérielle entachant l’arrêté de permis de construire est sans incidence sur sa portée et sa légalité. Le code de l’urbanisme impose que l’arrêté de permis de construire vise la demande de permis ou la...

En découvrir plus sur le cabinet Drouineau 1927

Toutes les actualités

Les petits aéroports en sursis

Dans les lectures d’été il en est une que les gestionnaires de petits aéroports ont certainement privilégiée à savoir le rapport dressé sur les aides publiques au transport aérien.

L’association « qualité mobile  » a effectivement sollicité un rapport qui a été rendu par Monsieur Jacques PAVAUX? consultant aéronautique et auteur de cette étude.

La lecture de ce document révèle que 17 aéroports supérieurs à 1 million de passagers par an concentrent plus de 95 % du trafic total quand les plates-formes d’Orly et Charles De Gaulle concentrent 56 % de la totalité du trafic français.

86 aéroports ont été examinés tels que listés dans le cadre de son travail par l’union des aéroports français en France métropolitaine.

Sur ces 86 aéroports, 70 sont structurellement déficitaires.

C’est en réalité grâce aux aides d’État tel que définies par les articles 107 et 108 du traité sur le fonctionnement l’union européenne que ces aéroports survivent.

Les subventions portant tant sur l’exploitation que sur l’investissement permettent à ces plates-formes d’assurer un équilibre dont on voit donc toute la précarité.

Or, en 2024, on sait que les subventions destinées à équilibrer les comptes d’exploitation seront interdites par la commission européenne.

Cela signera-t-il l’arrêt de mort de ces 70 aéroports ?

Faut-il, de manière beaucoup plus large, initier une réflexion sur l’aménagement du territoire ce qui me semble effectivement nécessaire ?

Une logique exclusivement comptable ne peut commander l’aménagement d’un territoire et l’on voit en effet tous les effets désastreux qu’une telle posture, au cours des trois dernières décennies, a eu sur le territoire métropolitain.

Qu’il s’agisse des déserts médicaux ou des déserts judiciaires, voire encore de l’aménagement des routes et des équipements publics, une logique exclusivement comptable conduit à l’atrophie des territoires.

C’est davantage dans un souci de péréquation et de partage que la France peut continuer à irriguer l’ensemble de ses territoires.

L’existence des petits aéroports, avec mesure et raison, doit être défendue.

La commission européenne dans sa version comptable, si elle n’est pas rapidement amendée, peut conduire à un effet désastreux.

Thomas DROUINEAU
Ancien Bâtonnier
Avocat spécialiste en droit public