Les suites du rapport NOGAL

Actualités juridiques Drouineau 1927

Les suites du rapport NOGAL

Autres actualités

Pouvoirs de police administrative et érosion côtière 

Pouvoirs de police administrative et érosion côtière : Face au recul du trait de côte, qui touche 20% des côtes françaises selon le CEREMA, les maires sont en première ligne. Se pose la question de...

Parc éolien et écologie : la nécessité d’un intérêt public majeur

Parc éolien et écologie : la nécessité d’un intérêt public majeur L’éolien oui, mais pas quoiqu’il en coûte sur le plan écologique. Dans un arrêt du 18 avril 2024 n°471141 commune de Tardère et autres,...

La loi « handicap » : est-il possible d’y déroger ?

Point sur la loi n°2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, dite loi « handicap » : est-il possible d’y déroger ? La loi n°2005-105 du...

Du nouveau en matière d’agrivoltaïsme !

Décret n°2024-318 du 8 avril 2024 relatif au développement de l’agrivoltaïsme et aux conditions d’implantation des installations photovoltaïques sur des terrains agricoles, naturels ou forestiers : enfin du nouveau en matière d’agrivoltaïsme ! L’agrivoltaïsme est un système...

Loi Littoral : les foodtrucks en espace remarquable

Les dispositions de la Loi Littoral souffrent de quelques imprécisions qui nécessitent un travail d’interprétation. La question de la présence de foodtrucks en bord de plage, en espace remarquable, en fait partie. Les communes sont...

Préjudice corporel : le principe de réparation intégrale

Le principe de réparation intégrale en droit du préjudice corporel Il résulte des dispositions de l’article 1240 du code civil que « Tout fait quelconque de l’homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par...

Fonction publique : annulation de sanction et indemnisations

Fonction publique : sanction disciplinaire annulée pour un motif de forme et conclusions indemnitaires Lorsqu’une décision de sanction a été annulée par le juge de l’excès de pouvoir pour un motif de légalité externe, l’agent peut...

Le recul du trait de côte

Le recul du trait de côte : la liste des communes littorales menacées s’allonge Dans le contexte d’une juste agitation au sujet de l’érosion côtière, un projet de décret révisant la liste des communes dont la...

Le caractère grave et spécial du préjudice invoqué par le requérant

L’appréciation par le juge administratif du caractère grave et spécial du préjudice invoqué par le requérant : Il est de jurisprudence constante que les riverains des voies publiques ont la qualité de tiers par rapport...

Fonction publique : procédure pour abandon de poste 

Fonction publique et procédure pour abandon de poste : la mise en demeure peut parfaitement inviter l’agent à reprendre son service en débutant par la visite médicale de reprise. Il est de jurisprudence constante qu’une mesure...

En découvrir plus sur le cabinet Drouineau 1927

Toutes les actualités

Les suites du rapport NOGAL

A l’été 2019, nous étions venus apporter un éclairage sur le « rapport Nogal » appelé « Louer en confiance » présenté le 18 juin 2019 au Premier ministre par le Député de Haute-Garonne, Mickaël Nogal.

Le rapport rassemblait 37 propositions ayant pour but de sécuriser la mise en location des logements et améliorer les relations entre locataires et propriétaires.

Aujourd’hui, l’objectif de la proposition de loi dudit député, est de réconcilier propriétaires et locataires.

Le texte ainsi présenté au bureau de l’Assemblée nationale sous réserve de l’avis du Conseil d’État, doit être examiné au Parlement en mai prochain pour une adoption définitive si le calendrier législatif le permet pour le début d’année 2021.

La future loi Nogal a conservé trois mesures venant du rapport Nogal le 18 juin 2019.

En premier lieu la mesure la plus importante concerne la garantie des loyers impayés.

En effet les propriétaires auront l’assurance de percevoir leurs loyers tous les mois quoi qu’il arrive du côté du locataire.

Cette sécurisation sera mise en musique grâce à la création d’un nouveau mandat de gestion facultatif qui sera proposée par les administrateurs de biens.

Cette mesure sécurise de manière absolue les propriétaires bailleurs quant aux loyers impayés et les dégradations sur leur bien mais également une garantie pour le locataire face à une difficulté de sélection disproportionnée de leur dossier par des bailleurs effrayés. Malheureusement, ce mandat n’a pas de caractère obligatoire.

Le dépôt de garantie fut longtemps le premier motif de litige entre locataires et bailleurs.

Désormais le dépôt de garantie se trouve consigné auprès de professionnels de l’immobilier. Dans le cadre d’un bail entre particuliers, le locataire aura le choix du professionnel à qui sera confié ledit dépôt de garantie.

Enfin, afin d’éviter des pratiques abusives de propriétaires bailleurs se garantissant d’impayés de loyer, et permettre à de nombreux locataires un accès simplifié à la location, la loi Nogal met fin à certains abus en imposant aux bailleurs de ne solliciter d’un seul garant personnel aux locataires.

Cette mesure vise à solliciter de nouvelles solutions de sécurisation du paiement des loyers, plus justes et fiables à la fois pour les locataires et les bailleurs.

Vous êtes locataires, Bailleurs, notre Cabinet est à votre disposition pour vous guider dans vos démarches et/ou en cas de litiges aux fins de défendre au mieux vos intérêts.

Ludivine Trouvé
DROUINEAU 1927
Clerc d’Avocat / Expert immobilier Certifié CFEI®