La notion d’extension d’une construction existante

Actualités juridiques Drouineau 1927

La notion d’extension d’une construction existante

Autres actualités

Urbanisme et prévention des incendies

Urbanisme et prévention des incendies : un projet de décret pris en application de la loi du 10 juillet 2023 complète le régime des « zones de dangers » La loi n°2023-580 du 10 juillet 2023 renforce les...

Arrêté de permis de construire : l’erreur matérielle a t-elle une incidence sur sa portée et sa légalité ?

L’erreur matérielle entachant l’arrêté de permis de construire est sans incidence sur sa portée et sa légalité. Le code de l’urbanisme impose que l’arrêté de permis de construire vise la demande de permis ou la...

Le non renouvellement des contrats des accueillants familiaux employés par des personnes morales de droit public

Focus sur le non renouvellement des contrats des accueillants familiaux employés par des personnes morales de droit public. L’article L. 444-1 du code de l’action sociale et des familles, dispose que : « (…). Les accueillants...

Les modalités de constat d’une désaffectation artificielle et les conditions d’application de l’article L. 2141-2 du code général de la propriété des personnes publiques

CAA Versailles, juge des référés 28 avril 2022 n°22VE00485 : modalités de constat d’une désaffectation artificielle et conditions d’application de l’article L. 2141-2 du code général de la propriété des personnes publiques Le juge des référés...

Fonction publique : La suspension d’une sanction disciplinaire

Fonction publique : La suspension d’une sanction disciplinaire par le juge administratif et le principe non bis idem Il est de jurisprudence constante, qu’il découle du principe général du droit selon lequel une autorité administrative...

Réforme 2024 de la procédure d’appel

Un nouveau décret 2023-1391 du 29 décembre 23 a paru au Jo le 31 décembre 23 : applicable à toutes les procédures d’appel engagées à partir du 1er septembre 24 (y compris devant une Cour de...

Déontologie : l’impartialité du médecin expert

La déontologie des praticiens de santé : rappel sur les règles d’impartialité du médecin expert. L’article R. 4127-105 du code de la santé publique, dispose que :« Nul ne peut être à la fois médecin expert et médecin...

Récupération et valorisation des métaux issus de la crémation 

Récupération et valorisation des métaux issus de la crémation : pas d’atteinte au principe de sauvegarde de la dignité de la personne humaine, ni même au droit de propriété Pour rappel, parmi les différentes modifications opérées...

La simplification de la procédure d’appel en matière civile

Analyse rapide du décret n° 2023-1391 du 29 décembre 2023 portant simplification de la procédure d’appel en matière civile La Chancellerie a publié en fin d’année 2023 son décret ayant vocation à « simplifier » la procédure...

Point sur la notion de conseiller intéressé…

La notion de conseiller intéressé est un sujet utilisé par bon nombre de requérants aux fins d’annulation d’une délibération. L’article L. 2131-11 du Code général des collectivités territoriales (CGCT) dispose : « Sont illégales les délibérations...

En découvrir plus sur le cabinet Drouineau 1927

Droit de l'urbanisme

La notion d’extension d’une construction existante

Conseil d’Etat, 9 novembre 2023 n°469300 : la notion d’extension d’une construction existante se dote d’une définition jurisprudentielle.

Une décision du Conseil d’Etat en date du 9 novembre 2023 n° 469300 a précisé la notion d’extension d’une construction existante : en l’absence de précisions du PLU s’agissant des limitations des dimensions d’une extension, l’extension d’une construction existante s’entend comme un agrandissement de la construction existante et doit présenter cumulativement :

  • un lien physique et fonctionnel avec elle
  • et des dimensions inférieures à celle-ci.

« Lorsque le règlement d’un plan local d’urbanisme ne précise pas, comme il lui est loisible de le faire, si la notion d’extension d’une construction existante, lorsqu’il s’y réfère, comporte une limitation quant aux dimensions d’une telle extension, celle-ci doit, en principe, s’entendre d’un agrandissement de la construction existante présentant, outre un lien physique et fonctionnel avec elle, des dimensions inférieures à celle-ci. »

Il était ici question d’une maison d’une surface de 63 m2 portée à 329 m2 par un agrandissement.

Cette définition jurisprudentielle n’a vocation à s’appliquer que lorsque le PLU ne limite pas expressément la dimension des extensions. Les communes conservent une marge de manœuvre pour définir la notion d’extension d’une construction existante, en précisant ses limites dans le PLU.

Cette décision ne vise pas directement le régime de la loi littoral mais pourrait avoir des conséquences s’agissant de l’appréciation de la notion d’extension de l’urbanisation.

Pour rappel, l’article L121-8 du Code de l’urbanisme prévoit que l’extension de l’urbanisation des communes littorales doit s’effectuer en continuité avec les agglomérations et villages existants.

La question du caractère « d’extension » de l’urbanisation lorsqu’il est question de l’agrandissement d’un bâti existant a été de nombreuses fois traité par la jurisprudence.

Plusieurs décisions des juges du fond ont déjà jugé que des constructions prévues à proximité de l’existant (détachées de l’existant) ne présentaient pas le caractère d’extension de l’urbanisation au motif qu’elles constituaient un simple agrandissement de la construction existante (un abri de jardin de 34m2 distant de 3 mètres du bâtiment principal par exemple, voir TA de Rennes 1er juillet 2022, n°2003259). En effet, depuis une décision du Conseil d’Etat du 3 avril 2020, il est désormais reconnu par une jurisprudence constante que le simple agrandissement d’une construction existante ne peut être regardé comme une extension de l’urbanisation, ce même en zone d’habitat diffus. 

La définition de l’extension posée par le Conseil d’Etat dans sa décision du 9 novembre 2023 est susceptible alors d’encadrer plus strictement l’agrandissement de l’existant, selon l’appréciation du critère du « lien physique et fonctionnel » qui sera faite…

La notion d'extension d'une construction existante
Julie Gervais de LAFOND