La notion d’extension d’une construction existante

Actualités juridiques Drouineau 1927

La notion d’extension d’une construction existante

Autres actualités

Fonction publique territoriale 

Fonction publique territoriale : La volonté de faire exécuter à un agent les obligations découlant de sa fiche de poste n’est (heureusement !) pas constitutive d’une situation de harcèlement moral à son encontre L’article L. 121-1 du...

Recul du trait de côte : le cadre réglementaire s’étoffe

Nouveau droit de préemption pour l’adaptation des territoires au recul du trait de côte : le cadre réglementaire s’étoffe Un décret n°2024-638 publié au Journal Officiel le 29 juin 2024 précise les modalités d’application du nouveau droit...

Le marché immobilier côtier à l’aube d’un retournement rapide 

Désir de rivage versus réalité : Le marché immobilier côtier à l’aube d’un retournement rapide. Le « désir de rivage », très bien illustré dans l’ouvrage d’Alain Corbin « le territoire du vide » paru en 2018 chez Flammarion explique,...

Sur-fréquentation maritime des côtes 

Sur-fréquentation maritime des côtes : vers un élargissement des pouvoirs de police municipale en mer ? Dans un communiqué publié le 27 mai 2024, l’Association des Maires de France (AMF), l’Association Nationale des Elus des Littoraux (ANEL)...

Les conventions entre personnes publiques « hors marché »

Pour rappel, les personnes publiques ont la faculté de confier la gestion d’un service public dont elles ont la responsabilité à un ou plusieurs opérateurs économiques dans le cadre d’une convention de délégation de service...

Qualité d’électeur et délibération à caractère budgétaire

La simple qualité d’électeur ne confère pas un intérêt à agir contre une délibération à caractère budgétaire. Une délibération à caractère budgétaire est celle qui met une dépense à la charge d’une collectivité ou génère...

La gestion patrimoniale des collectivités

La gestion patrimoniale des collectivités : des marchés publics d’avocats passés de gré à gré. Les collectivités territoriales doivent gérer leur patrimoine de manière extrêmement approfondie désormais. C’est ainsi que la gestion du patrimoine, et...

Déontologie des médecins : doutes sur les prescriptions

Déontologie des médecins : en cas de doutes sur des prescriptions, il appartient au médecin généraliste de se rapprocher du primo prescripteur ou d’un autre spécialiste L’article R. 4127-8 du code de la santé publique dispose...

Caution subrogée : pas d’utilisation de la clause de déchéance du terme

Absence de transmission de la faculté de prononcer la déchéance du terme à la caution subrogée dans les droits de la banque : limite à l’effet translatif de la subrogation légale Cass. 1re civ., 4...

Non-respect de la loi « Littoral » : la facture est salée

Pour le non-respect de la loi « Littoral », la facture est salée. Une commune de l’Hérault et son Maire viennent d’être condamnés par le tribunal correctionnel de Montpellier à respectivement 1,25 million d’euros (dont 1 million avec sursis)...

En découvrir plus sur le cabinet Drouineau 1927

Droit de l'urbanisme

La notion d’extension d’une construction existante

Conseil d’Etat, 9 novembre 2023 n°469300 : la notion d’extension d’une construction existante se dote d’une définition jurisprudentielle.

Une décision du Conseil d’Etat en date du 9 novembre 2023 n° 469300 a précisé la notion d’extension d’une construction existante : en l’absence de précisions du PLU s’agissant des limitations des dimensions d’une extension, l’extension d’une construction existante s’entend comme un agrandissement de la construction existante et doit présenter cumulativement :

  • un lien physique et fonctionnel avec elle
  • et des dimensions inférieures à celle-ci.

« Lorsque le règlement d’un plan local d’urbanisme ne précise pas, comme il lui est loisible de le faire, si la notion d’extension d’une construction existante, lorsqu’il s’y réfère, comporte une limitation quant aux dimensions d’une telle extension, celle-ci doit, en principe, s’entendre d’un agrandissement de la construction existante présentant, outre un lien physique et fonctionnel avec elle, des dimensions inférieures à celle-ci. »

Il était ici question d’une maison d’une surface de 63 m2 portée à 329 m2 par un agrandissement.

Cette définition jurisprudentielle n’a vocation à s’appliquer que lorsque le PLU ne limite pas expressément la dimension des extensions. Les communes conservent une marge de manœuvre pour définir la notion d’extension d’une construction existante, en précisant ses limites dans le PLU.

Cette décision ne vise pas directement le régime de la loi littoral mais pourrait avoir des conséquences s’agissant de l’appréciation de la notion d’extension de l’urbanisation.

Pour rappel, l’article L121-8 du Code de l’urbanisme prévoit que l’extension de l’urbanisation des communes littorales doit s’effectuer en continuité avec les agglomérations et villages existants.

La question du caractère « d’extension » de l’urbanisation lorsqu’il est question de l’agrandissement d’un bâti existant a été de nombreuses fois traité par la jurisprudence.

Plusieurs décisions des juges du fond ont déjà jugé que des constructions prévues à proximité de l’existant (détachées de l’existant) ne présentaient pas le caractère d’extension de l’urbanisation au motif qu’elles constituaient un simple agrandissement de la construction existante (un abri de jardin de 34m2 distant de 3 mètres du bâtiment principal par exemple, voir TA de Rennes 1er juillet 2022, n°2003259). En effet, depuis une décision du Conseil d’Etat du 3 avril 2020, il est désormais reconnu par une jurisprudence constante que le simple agrandissement d’une construction existante ne peut être regardé comme une extension de l’urbanisation, ce même en zone d’habitat diffus. 

La définition de l’extension posée par le Conseil d’Etat dans sa décision du 9 novembre 2023 est susceptible alors d’encadrer plus strictement l’agrandissement de l’existant, selon l’appréciation du critère du « lien physique et fonctionnel » qui sera faite…

La notion d'extension d'une construction existante
Julie Gervais de LAFOND